ci dessous comparaison entre un simple cœur récent et un 6 cœurs plus moderne

Image1

Image2

Image3

Image4

Image11

Les diverses propositions d’AMD en Ryzens AM4 sont :

des 4 cœurs 4 threads en Ryzen 3 1200 ou Ryzen 3 1300 (formule proposée par les I5 chez INTEL et bientôt par le I3)

des 4 cœurs 8 threads en Ryzen 5 1400 ou Ryzen 5 1500 (à comparer aux I7 4 cœurs)

des 6 cœurs 12 threads en Ryzen 5 1600 (peut-être le meilleur compromis qualité-prix, à comparer aux I7 6 cœurs)

des 8 cœurs 16 threads en Ryzen 7 1700 ou Ryzen 7 1800 (à comparer aux I7 8 cœurs)

Un X désigne ceux qui montent le plus en fréquence, comme le Ryzen 5-1600X alors, la consommation annoncée passe de 65W à 95W.

La fréquence maximum des séries X en Ryzen 1000, c’est 4GHz accessible plutôt facilement, mais très difficile à dépasser. Ce sont des séries sélectionnées en vitesse et consommation par tri du fabricant. Pour les autres, c’est un peu la chance, avec le risque d’un échauffement exagéré si vous y arrivez. L’arrivée des Ryzen 2000 en 12Nm fait monter cette fréquence maximum à 4.4GHz et les futurs Ryzen en 7Nm, les Ryzen 3000, devraient encore rehausser cette fréquence.

La puissance d’un cœur est très légèrement inférieure à celle d’INTEL, ce qui explique les meilleurs chiffres d’INTEL pour les jeux, mais, le multi-cœur est mieux réussi et à nombre de cœurs égal, c’est AMD qui offre le plus de puissance en multi-cœurs.

Pour les jeux, INTEL est en général en tête, mais l’écart ne présente plus de handicap et pour les autres travaux, ceux qui demandent de la puissance, c’est AMD qui est en tête. Il faut savoir aussi qu’avec les progrès du multi-cœur, les fournisseurs de jeux sauront à l’avenir profiter davantage des nombreux cœurs mis à leur disposition et modifier les exigences d’aujourd’hui.

Il faut aussi le répéter, les processeurs n’ayant que 2 cœurs vieillissent très mal et rament parfois au bout de 6 mois seulement et alors, les tests qui les ont fait choisir, sont tournés à la dérision. Il faut pour avoir un ordinateur qui vieillisse bien au moins 4 cœurs et 8 threads. Pour 4 cœurs et 4 threads, le SSD est absolument nécessaire pour un bon comportement. Ceci est vrai aussi bien pour INTEL avec ses I5 que pour AMD avec ses Ryzen3. De nombreux cœurs, c’est avant tout un confort et une réponse immédiate à vos exigences.

Pour les particularités des cartes mères, on voit arriver les supports pour des SSD M2X4 qui ont 4 lignes de liaison au lieu d’une et multiplient par 4 la vitesse des SSD déjà très élevée. On passe de 500Mo/s à plus de 2000Mo/s, voire 4000Mo/s et le nombre d’accès disques passe de 70 000/s à plus de 200 000. La conséquence sur le démarrage de Windows, c’est 3 secondes au lieu de 10 pour Win10. Ce n’est évidemment pas un but mais montre bien le progrès obtenu. Les extensions sont en PCIE3 soit 1Go/s/canal. On voit arriver de l’USB3.1. Sans oublier pour le folklore, des effets de LEDs sur la carte mère et sur le ventilateur de processeur.

Pour les prix, les Ryzen sont 2 fois moins chers pour le haut de gamme. Les premiers prix sont à l’avantage des Ryzens même si la concurrence a fait baisser les propositions INTEL pour ses nouveaux produits.

Image12

Image13

La puissance est un paramètre à surveiller autant que la vitesse sans ignorer les prix car la barre est très haute. Des essais et mesures m’ont montré que la puissance d’un cœur chez AMD s’est nettement améliorée au point d’approcher INTEL.

La gestion mémoire reste en retrait, mais j’ai pu sur une mémoire à 2400MHz atteindre 2933MHz (avec l’hyperx fury 2400MHz) avec une tension de 1.35V et en OC avec DOCP sans autre précaution, ce qui n’est pas si mal. Avec la série 2000, la fréquence de base passe de 2400MHz à 2966MHz, on peut penser que la série 3000 en 7Nm ira au moins jusqu’à 3200MHz. Ces fréquences sont déjà accessibles en OverClocking (OC) mais avec quelques difficultés. Les Ryzen ont seulement un double accès à la mémoire où ils se classent au sommet alors qu’INTEL propose un quadruple accès sur certains processeurs où il est évidemment gagnant. Seul les threadrippers ont le quadruple accès mémoire chez AMD avec des cartes mères hors de prix voisinant les 400 à 500€ pour cette génération espérons que cela ne durera pas. Les cartes AM4 par contre sont d’un prix raisonnable. Pour le processeur, je suis passé de 3.69GHz à 4GHz sans précautions particulières sur un 1600X, par contre, c’est une limite difficile à dépasser. Le multi-cœur dépasse INTEL en puissance à nombre de cœurs égal, malgré des cœurs légèrement plus lents ; le multi-cœur d’AMD est donc plutôt réussi. La comparaison est présentable et les prix très attractifs.

Ne pas juger un processeur seulement sur ses performances immédiatement après installation, mais plutôt avec un Windows qui a de la ‘bouteille’ (2 ans est un seuil critique sur un ordinateur même bien utilisé). Evidemment, ce n’est pas organisable dans un programme de test, et cela ne se voit pas à l’achat. Mais c’est ainsi qu’on peut découvrir des divergences par rapport aux tests officiels fait autour des besoins des jeux sur un Windows juste installé, avec souvent pour seul objectif INTEL et ses 4 cœurs. C’est beaucoup plus concret, et c’est ce qu’on trouve dans la maintenance et l’entretient des ordinateurs généralement ‘usagés’. Car tout le monde n’a pas un ordinateur juste installé tous les jours. Evidemment ça ne satisfera pas les intellectuels recherchant de la construction ordonnée ; mais la vie résulte du désordre, moteur de l’évolution. J’ajouterai qu’il est aberrant de nous proposer sans nuances pour le I3 des performances qu’il ne peut pas tenir bien longtemps par son manque de puissance, et la plupart des I5 présentent la même menace tout en étant un gros cran au-dessus. Réflexion à nuancer avec un SSD qui les booste sans aucun doute. L’avenir immédiat nous mène chez INTEL à des I5 en 6 cœurs et des I3 en 4 cœurs sans hyperthreading, avec ces choix, le I5 aura un Windows solide, et le I3 avec un SSD deviendra lui aussi beaucoup plus résistant. Autre réflexion, pourquoi n’envisage-t-on la capacité de jeux d’un ordinateur qu’avec un Windows juste installé, c’est vraiment tricher. On peut comprendre que le vieillissement de Windowsn’est pas modélisable, maisdésigner le problème est nécessaire. On pourrait dire que pour 500€ un ordinateur atteint rarement et pas pour longtemps le niveau minimum souhaitable.

Image14

Image15

Ci-dessous, j’ai réalisé un tableau des caractéristiques des processeurs qui me sont passés entre les mains pour corriger ou confirmer ce qui se dit sur le net. Certains sont un peu datés mais permettent de comprendre les principales familles. Attention, le I3, le I5, et le I7 processeurs d’Intel ont été développés en de nombreuses versions dans l’ordre du nombre associé à leur nom et parmi lesquelles on peut se perdre facilement. Le tableau présenté est plus largeque ce qui se fait souvent pour voir aussi ce dont personne ne parle, car la particularité de notre époque c’est que tout le monde dit la même chose et il y a des secteurs entiers qui sont passés sous silence. Il faut ajouter que notre société ne veut entendre parler que du premier aussi bien en sport qu’en technique. Pourtant quand nous achetons, notre budget a besoin de se restreindre. Donc il faut réfléchir plus large et faire les compromis les plus judicieux possibles. Il faut donc savoir ce qui est le plus payant techniquement et cerner le minimum nécessaire, voir rechercher le meilleur rapport qualité-prix. Méfiez-vous des bruits de fond de la ‘toile’, ils ne sont pas tous fondés. Tout doit être mis en doute.

Image5

Ces chiffres sont avant tout comparatifs.Seuls quelques-uns sont des vitesses. Ils renseignent donc principalement par le pourcentage d’écart qu’ils présentent d’une colonne à l’autre.

Cpu : testsdes processeurs (internes au circuit intégré)

Fpu : testsdescalculateurs associés aux cœurs (internes au circuit processeur)

ramx1 : colonne de test avec 1 seule ram installée

ramx2 : colonne de test avec 2 rams installées sur les bons slots.

threads : nombre de travaux en cours de 1 à 8 en test de multitâches qui renseignent sur la puissance du processeur.

Le PHENOM X4 est un 4 cœurs de structure assez anciennecomme le prouve ce tableau de mesures, il est à classer dans la même catégorieque lesdual cœurs anciens car installé avec de la DDR2 avec une fréquence faible etle A8 ne fait guère mieux malgré sa modernité apparente. Les 3 dernières colonnes font vraiment partie du passé.

Cache : pris en compte pour les tests de vitesse mémoire en fonction de la dimension des fichiers de test.

Les chiffres DD ne dépendent que du type de disque dur installé lors des mesures. Au-dessous de 100 il s’agit de vieux disques IDE de plus en cas de SSD (à partir de 200) le test n’est pas du tout adapté. Au dessus de 400, il s’agit de SSD M2X4Les derniers ‘CPUZ’ offrent un bench (test) comparatif pour la puissance du processeur notamment multi threads.En bleu, test plus récents car les anciens tests ne fonctionnement plus ou mal. La comparaison est moins facile, car ils ne sont pas comptés de la même façon. On ne peut les comparer surement qu’avec d’autres colonnes en bleu. Pour les vitesses mémoireon peut malgré tout élargir la comparaison à toutes les colonnes.

Remarques sur le tableau précédant

Les tests sont réalisé avec Aïda 2.50.2 et Pc Wizard 2012.2 . Ce qui compte c’est que tous les tests soient faits avec la même version pour pouvoir comparer (les valeurs n’ont que l’intérêt de la comparaison). Pour ‘Pc Wizard’ les versions ultérieures sont saturées dès 4 cœurs et les résultats sont donc faussés pour AMD qui va jusqu’à 8 cœurs en produits courants. C’est d’ailleurs le cas pour de nombreux test préoccupés seulement de jeux, et qui ne connaissent que 4 cœurs maximum.

En tête de colonneX1 : 1 coeurx4 : 4 cœurs 4 cœurs : 4 processeurs en 1 donc 4 fois plus de puissance qu’un cœur.

De cpu queen à fpu sinjulia : 9 programmes de test très différents les uns des autres mais complémentaires qui offrent des éclairages intéressants sur les processeurs et les FPU.

On peut voir une amélioration importante de la mémoire sans cache par Intel ou par les Ryzen. Intel perd son avantage quand on utilise les caches 1er ou 2eme niveau. Le cache 3eme niveau reste à l’avantage d’INTEL ou des Ryzen.

Pour la mémoire, les Ryzen dépassent INTEL en double accès seulement, le quadruple accès est à l’avantage d’Intel ou des ‘threadriper’ d’AMD.

Pour la puissance de calcul et le multitâches en simple cœur Intel est supérieur mais le nombre de cœurs d’AMD est payant (voir l’usage des threads). Les Ryzens améliorent fortement les propositions d’AMD en multi-cœur et dépassent Intel en puissance à nombre de cœurs égal. Donc le multi-cœur d’AMD est plutôt réussi. Il reste du progrès à faire pour AMD sur la vitesse d’un cœur.

Le I3 reste le meilleur des duals cœurs toutes sources confondues. Mais il est malgré tout insatisfaisant, Il vieillit mal, c’est une certitude, même si on rencontre quelques cas qui se comportent bien, sans pouvoir affirmer pourquoi.Le I5 en test ici est au niveau du6 cœurs d’AMD sauf pour les jeux ??? Je trouve qu’il perd beaucoup au bout d’un an. Par contre, j’ai installé un SSD sur un I5 totalement saturé, et j’ai eu la surprise de retrouver un ordinateur très réactif sans avoir besoin de réinstaller Windows. Peut-être que le I5 avec SSD se comporte très bien. Le I5 6600 talonne le 8 cœurs FX8350 d’AMD pour un prix de 200€ à 280€ contre 105€ pour l’AMD 8 cœurs qui offre plus de puissance. Je n’ai pas testé le I5 6600.

Le I7 2600k en test ici est vraiment l’équivalent du 8 cœurs d’AMD même s’il est inférieur en multitâches. Pour la gestion mémoire, il est supérieur comme expliqué plus haut. On ne peut pas non plus contester sa supériorité pour les jeux. Les derniers I7 4 cœurs voient leur puissance gonflée de près d’un quart pour un cœur par rapport au I7 2600k comme on peut le voir sur le tableau précédant avec le I7 6700.

.

Le PhenomII X6 est supérieur en calcul au FX X6 il faut dire qu’il a 6 FPU contre 3 pour le FX x6, voir aussi son comportement multitâches qui atteint le FX x8. Mais le FX est plus souple que le phenomII pour la montée en fréquence et sa gestion mémoire a fait du progrès à noter quelques autres modifications malgré tout efficaces.

Les derniers I7 non testés ici dépassent largement le 8 cœurs d’AMD mais le prix du FX est très avantageux et son choix reste défendable en 8 cœurs. Les dernières versions du 8 cœurs d’AMD qui vont jusqu’à 5 GHz sont trop exigeantes sur le refroidissement du processeur et le laissent toujours en retrait par rapport à Intel. Reste à savoir si le prix des PC avec leI7 6700 présente un intérêt suffisant (de 350 à 450€ le processeur). Comptez environ 85€ pour un 6 cœurs FX 6300 et 105€ pour un 8 cœurs FX 8350 d’AMD et cela pour seulement 30% de vitesse en plus pour le I7 d’INTEL sur le 8 cœurs AMD, l’addition est salée. Je ne parle pas des I7 disposant de plus de 4 cœurs, car ils sont inabordables, hors des prix du grand public, de plus, je n’ai pas eu l’occasion de les tester. On peut cependant penser qu’ils sont très performants. Les prix des dernières versions ont bien chuté sous la pression d’AMD.

Pour les Ryzen, ils remettent AMD sur la scène des performances avec des prix abordables. Les structures avec des Ryzen sont au moins 1/3 plus chers que les FX, mais nettement moins chères que celles d’INTEL, et sont plus puissantes que celles d’INTEL à nombre de cœurs égal.

Image7